Attention

Depuis mars 2019, une nouvelle revue prend la relève des Cahiers du CELEC. Sa création s’inscrit dans le cadre de la fusion en 2021 des deux laboratoires CELEC et CIEREC devenus ECLLA.

 Voix contemporaines, disponible sur Prairial

Accueil

     

   Fondée en 2010 par un groupe d’enseignant·e·s-chercheur·euse·s membres du CELEC, centre de recherche stéphanois dirigé alors par Philippe Meunier, la revue à comité de lecture Cahiers du CELEC fut publiée en ligne entre décembre 2010 et décembre 2020.

    Nés de l’envie de proposer une revue présentant d’abord les activités et travaux menés par les collègues du CELEC, EA de l’université Jean Monnet, les Cahiers du CELEC offrent, dans une perspective toujours transdisciplinaire et avec des approches méthodologiques multiples, des analyses consacrées aux domaines des cultures, langues et littératures de l’Europe et du monde. À partir de 2010, les numéros ont été mis en ligne par Vito Avarello. Depuis 2018, Isabelle Furnion se charge de cette mission. Chaque numéro, dirigé par un ou deux collègues, porte sur une problématique et un thème précis, tout en affirmant clairement une ouverture transculturelle et transhistorique. La réflexion critique, travaillant surtout par jeux de regards croisés, s’est accompagnée, au fil des années, de la volonté d’accueillir de plus en plus de contributions de chercheuses et chercheurs étrangers.

    La revue, dans un souci d’exigence, est constituée d’articles évalués par des pairs, chaque contribution étant soumise à l’examen de deux rapporteur·e·s extérieur·e·s au laboratoire et spécialistes du domaine.

    Sans exclusive concernant les sujets, les contenus et les méthodes, les Cahiers du CELEC se veulent donc un espace de dialogue, un carrefour de projets et d’analyses de toutes sortes, ce qu’une politique de libre accès conforte bien sûr, pour mieux assurer l’échange des connaissances, vital pour la recherche en SHS.